Le suivi de l’apprenti tout au long de sa formation

L’apprenti est couvert comme tous les autres salariés, y compris pendant les périodes passées en centre de formation. Les circonstances de l’accident doivent être communiquées par l’apprenti le jour même ou au plus tard dans les 24 heures à son maître d’apprentissage, à son UFA de rattachement et au CFA EnSup-LR. Il revient à l’employeur de déclarer l’accident auprès de la Sécurité sociale.

A la rentrée, un mail est envoyé à l’apprenti pour qu’il complète son profil. Il doit alors prendre connaissance du contenu de son livret et valider les documents officiels (règlement intérieur, règlement de la badgeuse).

Le livret de l’apprenti est à la fois un lieu de rencontre, un outil d’échange et de mémoire.

Il permet notamment de vérifier l’assiduité de l’apprenti en cours, d’échanger des documents et de compléter des questionnaires.

Pour accompagner l’apprenti durant sa formation, le responsable pédagogique désigne un tuteur académique, référent de l’apprenti, tout au long du contrat. Le tuteur académique, l’apprenti et le maître d’apprentissage complètent ensemble ou à tour de rôle les documents du livret : PV d’installation, un ou plusieurs rapports au cours de l’année.

Des observations peuvent être ajoutées sur le livret par l’apprenti.

En entreprise, un maître d’apprentissage est nommé. Son nom figure sur le contrat d’apprentissage.

C’est donc lui qui aura un accès au livret numérique d’alternance STUDEA.