La protection sociale de l’apprenti

Le statut d’apprenti permet à l’apprenti d’être assuré social et de relever du régime général de la Sécurité sociale (sauf apprenti agricole). Il bénéficie de la même protection sociale qu'un salarié.  Pour les apprentis du régime général : ils doivent se connecter sur le site AMELI.

  • Si l’apprenti a déjà travaillé et qu’il a son propre compte d’assuré social, alors il effectue simplement un changement de situation sur son espace ameli ;
  • Si l’apprenti n’a jamais travaillé, et qu'il était rattaché à un assuré social alors il doit compléter le formulaire “Demande de prise en charge des frais de santé à titre personnel” ;
  • S’il n’était pas connu de l'Assurance Maladie, il doit compléter le formulaire de “demande d’ouverture des droits à l’assurance maladie”.

Pour bénéficier d’une mutuelle santé, plusieurs possibilités :

  1. Adhérer à celle de l’employeur : l’apprenti paie la part salarié et l’employeur paie la part salariale. Certains employeurs obligent et sont en droit d’obliger les salariés, apprentis compris, à y souscrire.

  2. Bénéficier de la mutuelle des parents sous le statut d’apprenti si celle-ci l’accepte.

  3. Souscrire à la mutuelle de son choix

Oui, certains employeurs obligent et sont en droit d’obliger les salariés, apprentis compris, à y souscrire. Souvent ce sont des conditions prévues par les accords d’entreprise ou convention collective. L’apprenti doit se renseigner auprès de son employeur.

Si à l’issue de son contrat, l’apprenti est sans emploi, il peut prétendre aux allocations chômage en fonction de la durée de travail effectué et s’il remplit les conditions prévues par l’agence de l’emploi. Voir les conditions sur le site de Pole Emploi.